Crédits : une solution pour réduire ses mensualités

De nombreux foyers n’arrivent plus à joindre les deux bouts car le montant de leurs mensualités est de plus en plus élevé. Les revenus ne suffisent plus à couvrir toutes les charges fixes de la maison. Il est donc impératif de trouver un moyen qui permet de réduire ses mensualités. Voici quelques astuces.

Le regroupement de dettes comme solution phare

En effet, si la mensualité est si élevée, c’est parce que vous avez contracté plusieurs prêts. Ainsi, la solution possible est de demander un regroupement de crédits. Il s’agit d’une opération financière qui consiste à fusionner tous vos emprunts. Le résultat, c’est qu’il n’y a plus qu’un seul prêt et sa durée est plutôt longue. Cela permet la baisse de la mensualité. Le taux de réduction peut atteindre 40 %. Bien sûr, c’est au prêteur de définir cette durée de remboursement et il tient compte bien sûr de plusieurs paramètres, notamment la situation de l’emprunteur. Mais plus la durée du crédit sera longue, plus la mensualité sera allégée (http://www.nord-credits.com).

Le prêteur à privilégier

Un regroupement de crédits est un énorme projet. Voilà pourquoi, les emprunteurs décident souvent de recourir à un intermédiaire bancaire. Réputé pour son expertise dans la recherche de financement, le courtier peut vous aider à trouver une offre de regroupement de prêts garantissant une mensualité relativement faible. Mais il est aussi possible de s’adresser directement aux organismes de crédits et de remplir le formulaire de simulation qu’ils proposent. Le but est de s’informer avec plus de clarté quant aux propositions des instituts financiers et de reconnaître ainsi le prêteur qui offre une mensualité réduite et des avantages intéressants. Notons en effet que lorsque l’on prolonge la durée du remboursement, on augmente davantage le coût du crédit. Ainsi, il faut aussi essayer de réduire la mensualité en choisissant le taux le plus raisonnable. En général, la simulation du regroupement de prêts est une procédure gratuite et sans engagement.

Comments are closed.