Faire sa carte grise en ligne : la méthode

La possession d’une carte grise ou certificat d’immatriculation est une condition obligatoire pour tout véhicule motorisé et remorque afin de pouvoir circuler sur la voie publique. Depuis la réforme de modernisation du service public et de dématérialisation des démarches administratives instaurée en novembre 2017, l’obtention de ce document se fait exclusivement en ligne. Voici nos conseils pour ce faire.

Se connecter sur le site officiel dédié ou se fier à une plateforme fiable sur internet

La demande de carte grise ne se fait désormais plus auprès des préfectures, mais sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Sur ce site officiel, il vous sera demandé votre compte France Connect. Vous devrez donc en créer un si vous n’en avez pas encore. Vous devrez ensuite remplir un formulaire Cerfa. Vous devrez également envoyer un certain nombre de documents sous des formats numériques bien prédéfinis.

Selon vos possibilités, vous devrez scanner ou prendre en photo les documents en question. Pour compléter votre dossier, vous aurez à fournir le code de cession préalablement communiqué par le vendeur. Une fois ces formalités terminées, vous recevrez un numéro de dossier, une confirmation du bon enregistrement de la demande et le certificat provisoire d’immatriculation que vous aurez à imprimer. Et ce, bien sûr après le paiement en ligne de la redevance et des taxes afférentes à l’immatriculation.

Pour vous délester de toutes ces démarches, vous pouvez vous en remettre à des sites spécialisés pour obtenir votre certificat d’immatriculation. Dans ce cas, privilégiez les plateformes habilitées par le ministère de l’Intérieur ou de la préfecture, à l’instar de cartegrise.io. Au contraire, méfiez-vous de celles qui ont un siège social basé à l’étranger. Pour effectuer les vérifications nécessaires, lisez attentivement les mentions légales de chaque site. Par ailleurs, un prestataire fiable doit indiquer précisément ses tarifs et émettre une facture ou du moins un accusé de réception de commande TTC.

Faire attention lors de la constitution des documents nécessaires

Une grande rigueur est de mise lors de constitution du dossier d’immatriculation. La liste des documents à fournir peut varier selon la situation personnelle de chaque demandeur. Toutefois, les documents suivant seront toujours demandés :

  • Le formulaire Cerfa original de demande de certificat d’immatriculation.
  • Une copie d’une pièce d’identité : carte d’identité, permis de conduire, passeport, carte de combattant, carte de séjour temporaire…
  • Un extrait Kbis pour les personnes morales.
  • Une copie d’un justificatif de domicile : quittance de loyer, avis d’imposition, facture de gaz…

Dans le cas d’un véhicule d’occasion, il faudra également un justificatif d’assurance, une copie du récépissé de contrôle technique et la carte grise barrée mentionnant la date de la cession ou de la vente du véhicule. En ce qui concerne les véhicules neufs, ce sont les concessionnaires qui s’occupent généralement de toutes les démarches auprès du site immatriculation.ants.gouv.fr. Pour s’assurer de rassembler correctement nécessaire, le recours aux services de prestataires dédiés en ligne peut être d’une grande aide. En effet, ces experts de l’immatriculation peuvent vous fournir une liste précise et détaillée de tous les documents nécessaires selon votre cas.