Prêt hypothécaire

Vous êtes surendettés ? Pensez à racheter votre prêt hypothécaire.

Vous vous sentez au bord du surendettement ? N’hésitez pas à renégocier vos crédits hypothécaires avec la banque qui vous l’a accordé ou avec l’une de ses concurrentes. Le but de cette démarche est de diminuer vos mensualités afin de relâcher la pression financière qui s’exerce sur vous. Il est important de être conscient qu’un rachat de crédits s’il offre la possibilité de baisser vos mensualités, mais en contrepartie, il entraînera également une augmentation de la durée du prêt. Le coût global de votre crédit sera finalement plus cher. Le regroupement de prêts hypothécaires vise plutôt des emprunteurs qui se trouvent surendettés et pour qui il faut trouver une solution rapidementquitte à ce qu’ils en paient les conséquences.

Vous avez besoin d’argent pour faire de nouveaux projets, pensez au rachat de crédits hypothécaires !

Par le biais du regroupement de crédits, il vous est possible de faire une demande de trésorerie pour vous aider à financer un imprévu. Grâce à cet argent, vous pourrez également financer un projet à court terme en vous évitant de faire un nouveau crédit, comme une maison par exemple.

Combien coûte un regroupement de crédits ?

Qui dit signature d’un rachat de prêts, dit frais à régler! Vous aurez à votre charge :

  • Les frais de dossier que vous parviendrez peut-être à négocier.
  • Les prêts, objets du rachat de crédits auront peut-être prévus des indemnités à régler si vous remboursez par anticipation.
  • Des frais d’assurance.
  • Des honoraires pour l’intermédiaire de banque.

A quoi s’engage-t-on en signant un mandat de recherche de capitaux ?

Afin de permettre à un intermédiaire IOB de faire des démarches à votre place pour vous aider à trouver une offre de rachat de crédits, vous devrez signer un mandat de recherche de capitaux.Ce dernier doit préciser explicitement le montant des honoraires de l’intermédiaire choisi. Le plus souvent, ces frais peuvent être compris dans votre regroupement de prêts afin de ne pas vous imposer une avance de trésorerie. Il faut comprendre que la signature d’un contrat avec un courtier ne vous force pas à honorer le paiement du mandataire si vous ne signez pas l’offre de crédit proposée. En effet le Code de la Consommation et en particulier l’article L321-2 du Code de la Consommation précise que le courtier ne doit pas percevoir ses honoraires avant l’obtention effective du prêt. En cela, bien que le mandataire ait passé du temps en s’occupant de votre dossier cela n’est pas suffisant pour justifier un paiement de la part du client. Il n’est pas obligatoire de verser un chèque à votre courtier en avance pour attester de votre bonne foi.

Découvrez le site « Prêt hypothécaire »