Rachat de crédits

Qu’est-ce qu’un regroupement de crédits?

Vous avez des difficultés à régler toutes les mensualités de vos prêts ? N’hésitez pas à renégocier vos crédits auprès d’une banque spécialisée en rachat de crédits. L’idée c’est de vous aider à diminuer vos mensualités . C’est essentiel pour vous de bien comprendre qu’un regroupement de prêts vous permettra de diminuer vos mensualités, mais en contrepartie, il aura pour conséquence d’entraîner également une augmentation de la durée du prêt. Le coût global de votre crédit sera donc finalement plus cher. Ce type de démarche s’adresse donc à des gens qui connaissent des situation financières particulièrement inconfortables et pour qui il est essentiel de changer les choses rapidementquitte à ce qu’ils en paient les conséquences.

Vous avez besoin d’argent pour faire de nouveaux projets, pensez au rachat de crédits!

En sollicitant un rachat de crédits, il vous est possible de faire une demande de trésorerie pour vous aider à financer un imprévu. Grâce à cet argent, vous pourrez également faire un voyage ou aussi vous créer une épargne sécurisante.

Quelles sont les dépenses liées à un rachat de crédits?

Lorsque vous faites un rachat de crédits un certain nombres d’éléments vont être à régler. Il existe ainsi :

  • Ce qu’on appelle des frais de dossier pour l’ouverture du nouveau prêt.
  • Les indemnités de remboursement anticipé pour les emprunts d’origine.
  • Des frais d’assurance.

A partir de quand doit-on payer un courtier ?

Afin de permettre à un intermédiaire IOB de faire des démarches à votre place pour vous aider à trouver une offre de rachat de crédits, il est obligatoire de signer un mandat de recherche de capitaux.Celui-ci mentionnera les tarifs de l’intermédiaire choisi. Ces frais peuvent être intégrés dans le crédit. Il est important de bien comprendre que la signature d’un contrat avec un courtier ne vous oblige pas à rétribuer votre courtier si vous ne donnez pas suite à la proposition de la banque spécialisée dont il se fait le relai. Il est à noter que le Code de la Consommation et en particulier l’article L321-2 du Code de la Consommation précise que le courtier ne doit pas percevoir ses honoraires avant l’obtention effective du crédit. En cela, bien que le mandataire ait perdu du temps en présentant votre dossier à des banques spécialisées cela ne permet pas pour le courtier d’exiger un quelconque paiement. Par ailleurs il n’est pas nécessaire de donner un chèque à votre courtier en avance pour attester de votre bonne foi. Assurez-vous enfin que votre courtier a ce qu’on appelle une inscription ORIAS.